Fabrication des hydrolats

Présentation et Fabrication des hydrolats

Lors de la distillation à la vapeur, la fraction non soluble dans l’eau (les huiles essentielles) est séparée de la fraction soluble dans l’eau (les hydrolats). Les hydrolats sont beaucoup moins concentrés en molécules actives que les huiles essentielles mais ils peuvent, grâce à leur faible concentration, être utilisés en complément des huiles essentielles.
Les hydrolats sont en grande partie constitués d’eau. Ils sont constitués d’environ 1 à 2% d’huile essentielle. Ils offrent donc plus de douceur lors de leur application. Ils sont aussi plus fragiles et plus difficiles à conserver. Des microbes peuvent se développer dans l’eau si les hydrolats ne sont pas conserver dans de bonnes conditions. C’est la raison pour laquelle on ajoute parfois une petite quantité d’alcool (éthanol) pour ralentir le développement bactérien. On peut conserver les hydrolat au frais. Leur durée de conservation ne dépasse pas les 6 mois.

Le parfum de l’hydrolat est souvent proche de l’huile essentielle mais moins fort.

Les hydrolats, moins concentrés que les huiles essentielles, peuvent donc être utilisés plus facilement et sans risque. On les utilisera donc pour les enfants et les personnes fragiles.

On utlisera aussi les hydrolats pour les soins de peau, comme produits cosmétiques, comme lotions nettoyantes, pour les drainages.

Voici une liste d’hydrolats les plus utilisés en aromathérapie:

Bleuet, cannelle, ciste ladanifère, eucalyptus globulus, fleurs d’oranger, hélichryse italienne, laurier noble, lavande fine, menthe verte, romarin à verbénone, rose de Damas, sauge officinale, thym à linalol, verveine odorante.