• Humidificateur Pro LED Diffuseur D'humidificateur D'arome D'huile De Parfum à Ultrasons + A
  • Humidificateur Pro LED Diffuseur D'humidificateur D'arome D'huile De Parfum à Ultrasons + A

Les huiles essentielles peuvent être diluées ou non. Chaque solution sera différente pour chaque personne, en fonction de sa sensibilité et des problèmes qu’il souhaite traiter. Les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles sont déterminantes dans la façon dont on les utilise !

Le choix du mode d’application est également important : ingestion, inhalation, application cutanée. Tout ceci devra tenir compte de l’efficacité théorique mais aussi de la toxicité potentielle des huiles essentielles.

C’est pourquoi il est conseillé d’utiliser toujours les dilutions à l’état liquide, et ce, quelque soit le mode d’application choisi : bain aromathérapie, diffusion olfactive, etc. Pour cela, on utilise une base neutre comme un mélange végétal (huile végétale), ou alors une autre huile essentielle qui nous apportera ses propres propriétés thérapeutiques !

Quelles est la différence entre huiles essentielles et huiles végétales ?

La différence entre les mélanges végétaux et les huiles essentielles est leur concentration. Les plantes, contrairement aux huiles essentielles sont composés à plus de 90% d’eau. C’est pourquoi il faut utiliser beaucoup moins de matières premières lorsque nous préparons des crèmes ou baumes sans ajout d’huile essentielle !

Les propriétés thérapeutiques étant directement proportionnelles à la concentration en molécules actives des substances aromatiques, on peut supposer que la concentration en molécules actives est plus importante dans les huiles essentielles qu’en mélange végétal.

Cependant, un dosage trop élevé des huiles essentielles peut créer une forte sensibilisation du système olfactif et donc rendre l’utilisation de cette huile difficile voire impossible…

Quelle huile végétale pour diluer les huiles essentielles ?

Pour diluer les huiles essentielles, il existe un grand nombre de mélanges végétaux. Afin d’assurer une bonne solubilité des molécules aromatiques et donc obtenir la meilleure efficacité thérapeutique possible, notamment pour l’utilisation cutanée ou buccale !

On peut choisir parmi différents types :

  • Huile Vierge Bio : elle est obtenue à partir du fruit entiers pressés à froid (pêches, abricots…), elle contient naturellement des vitamines A et E.
  • Huile Vierge Bio : elle a subi un processus de pression à froid qui n’a pas détruit les huiles essentielles contenues naturellement dans le fruit ou l’arbre. Elle est obtenue par extraction via une machine : on presse au maximum sans chaleur ni solvent pour ne garder que la matière aromatique pure !
  • Extrait fluide : ils sont très concentrés (plus de 50% d’huiles essentielles) ; ils s’utilisent comme des huiles essentielles mais contiennent moins d’étapes de distillation. Ils peuvent être utilisés pur ou diluer les huiles essentielles !
  • Huile de jojoba : cette huile est obtenue par pression à froid du fruit de l’argousier. Elle contient un très grand nombre d’acides gras, ce qui en fait une alternative intéressante pour diluer les huiles essentielles directement sur le corps et notamment au quotidien si votre peau ne supporte pas trop bien certaines odeurs fortes !
  • L’Huile Végétale Bio : enlèvement à froid, cette technique permet de conserver tout le fruit et ne pas en extraire une seule molécule aromatique (par exemple l’huile vierge). On obtient alors un composant très riche car on conserve donc non seulement les huiles essentielles mais aussi la partie aromatique des plantes !
  • Huile d’olive : L’Huile Vierge Bio : est issue du blanc pétale de l’agrume olivier. Cette huile est intéressante pour ses propriétés nourrissantes et adoucissante. Elle est aussi très intéressante pour assouplir nos huiles essentielles !
  • Huile d’argan : riche en oméga, elle possède des propriétés régénérantes, protectrices contre le vieillissement cutanée et les agressions extérieures… parfait pour éviter la sensibilisation de nos muqueuses !

Pour faire simple : utilisez l’Huile Végétale Biologique pour diluer votre huile essentielle ! Et si cette dernière est trop forte au goût ou à l’odeur, ajoutez-y un peu d’Huile Essentielle et allez-y doucement…

Que sont les huiles neutres ?

On appelle huiles neutres toutes celles qui ne contiennent pas d’huile essentielles et peuvent donc être utilisé directement.

Elles sont issues du raffinage des huiles vierges, puis subissent un traitement thermique pour éliminer les molécules aromatiques susceptibles de déranger notre odorat, cela peut être :

  • Huile d’olive.
  • Colza.
  • Soja.
  • Germe de maïs.
  • Noix.
  • Sésame.
  • Noisette.
  • Avocat.
  • Huile de lin.
  • Pépins de raisin ou d’argan.

Pourquoi les huiles essentielles devraient-elles être diluées ?

Cependant, un dosage trop élevé des huiles essentielles peut créer une forte sensibilisation du système olfactif et donc rendre l’utilisation de cette huile difficile voire impossible…

Quelle est la dilution idéale ?

Pour diluer les huiles essentielles, il existe un grand nombre de mélanges végétaux. Afin d’assurer une bonne solubilité des molécules aromatiques et donc obtenir la meilleure efficacité thérapeutique possible, notamment pour l’utilisation cutanée ou buccale !

À cet égard, gardez à l’esprit que pour pouvoir masser spécifiquement (comme un massage bien-être ou un massage thérapeutique pour traiter la douleur), il faut diluer les OE, sinon ils entreront trop rapidement!

Comment diluer les huiles essentielles?

Pour diluer des huiles essentielles, les spécifiques mêlés sont très intéressants : vous pouvez utiliser votre eau florale de fleur d’oranger ou encore l’eau minérale si la peau est sensible aux fragrances !

Vous pouvez également choisir une base comme le gel d’aloe vera biologique ou du beurre de karité pour chauffer et apporter nutrition à notre corps.

Mélangez donc ces différents ingrédients pour obtenir une huile de massage qui vous sera offerte à l’utilisation. De plus, nul besoin de les faire bouillir ou réaliser un quelconque préparation complexe : il suffit d’y ajouter votre huiles essentielles et le tour est jouer !

Les avantages du dilution:

  • Diminue la sensibilisation des muqueuses.
  • Amène aux propriétés thérapeutiques des OE sans que celles-ci n’agressent la peau.
  • Permet de doser les huiles essentielles.

Mais attention, il ne faut pas confondre le dosage des huiles essentielles avec une surdose ! En effet, on veille à ce que chaque molécule soit adaptée et qu’il y en ait suffisamment pour agir positivement sur l’organisme mais sans excès qui pourrait créer un choc toxique ou encore déclencher des réactions allergiques voire gênantes.

Les huiles essentielles sont des substances très puissantes qui ne doivent pas être utilisées à la légère… le dosage est donc un élément primordial !

Certaines huiles essentielles peuvent être absorbées par voie orale. Danse ce cas, l’huile essentielle doit toujours être diluée à raison de 1 à 2 gouttes, comme un comprimé neutre (absorbant), du sucre, une cuillère à soupe de miel ou une cuillère à soupe d’huile végétale.

Comment mélanger plusieurs huiles essentielles?

Pour faire un mélange d’huiles essentielles, il suffit de combiner vos huiles sur une base neutre (beurre de karité ou gel aloe vera) et juste ajouter quelques gouttes d’huile essentielle.

Il est très important que les OE soient dilués : plus le dosage sera faible, moins elles risquent de déranger votre odorat ! En effet, si la concentration en molécules aromatiques est trop forte au goût ou à l’odeur, ajoutez-en moins.

Peut-on diluer des huiles essentielles dans de l’eau ?

Bien qu’il ne soit pas recommandé de diluer des huiles essentielles dans l’eau, cela peut être fait pour les personnes sensibles au parfum ou ayant une forte réaction allergique.

Mais attention à bien respecter la proportion : si vous ajoutez plus que le dosage préconisé aux OE, il est possible que celles-ci agressent votre organisme et/ou dégagent un effet nocif sur la santé !

Pour éviter toute mésaventure, pensez toujours à calculer votre dosage avant de mettre vos huiles essentielles dans l’eau.

Nous pouvons utiliser cette technique notamment pour les bébés ou les enfants plus sensibles aux parfums et à leur texture. Cependant, n’hésitez pas à faire des tests sur eux afin de voir comment ils réagissent !

Connaissez-vous la dilution « tolérance zéro » ?

Il s’agit d’une méthode très simple qui consiste à ajouter directement une seule goutte d’huiles essentielles pur à votre base sans dilution. Cette technique est très utilisée pour les bébés ou encore pour soigner des problèmes cutanés comme l’eczéma, la dermatite atopique… et autres affections qui ne tolère pas la prise de médicaments classiques !

Comment se fait le dosage ?

Il existe plusieurs façons de calculer son dosage : en gouttes, ml ou cuillères à soupe (selon vos envies). Pour un massage apaisant sur le corps humain adulte, on utilise une dizaine de gouttes tandis que pour un bébé ou un enfant présentant des troubles cutanés (allergies, eczéma…), il suffit de mettre quelques ml sur votre main puis frotter doucement la zone concernée.

Les huiles essentielles sont-elles toxiques ?

Non ! Les huiles essentielles ne contiennent pas de substances toxiques et peut donc être diluer librement sans risque aucun à condition juste d’adapter le dosage comme nous l’avons vu plus haut.

D’ailleurs, avec le temps, les huiles essentielles sont devenues des produits très populaires dans notre société actuelle où on accorde beaucoup d’importance à la qualité du bien-être et aux vertus merveilleuses qu’elles apportent… Tout cela grâce au dosage !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.